Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, mai 18, 2012

Mon petit marché (3)


Artichauts et centaurées
Tu ris dans ta barbe
Artichaut fleur de chardon
Peu me chaut ta pique

Caparaçonné 
pour se protéger trop tendre
un coeur d'artichaut

Centaurée des champs
des étoiles plein les yeux
Alpha du Centaure

s

5 commentaires:

  1. Très belles et delicates centaurées; je te félicite pour l'interpretation!

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien joli tout cela et bien delicat.
    Toutefois bien different du papier crepon du bleuet.

    RépondreSupprimer
  3. Les artichauts ne sont que de gros chardons... L'homme a amélioré les végétaux pour se nourrir et réjouir ses yeux. Ces centaurées sont des cultivars, les bleuets sauvages peuvent se métisser avec des bleuets semés dans les jachères fleuries > dur dur pour la pureté génétique.

    RépondreSupprimer
  4. Cergie: ce sont ces données que j'ai utilisées dans mes haïkaï (A réécrire)

    RépondreSupprimer
  5. En relisant les commentaires sur mes billets, tu m'avais inscrit ce lien à propos de ma recherche de bleuets...
    J'en ai en fait trouvé et photographié un au château de Brécy. Tu y es allée je crois me souvenir mais je ne peux retrouver ton billet à ce sujet...
    Avant-hier j'ai trouvé de magnifiques "cardères" que j'appelais "chardons" dans un champs assez proche d'ici. J'irai bien avec des gants aller en cueillir quelques-uns... Comme c'est beau! Et je t'imaginerais bien en faire une aquarelle...

    RépondreSupprimer