Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, juin 28, 2017

Sur soie (2)




   Un peu par hasard, à l'occasion de l'appel de Dentelle bleue sur les matériaux naturels, j'ai eu envie de me remettre à la peinture sur soie dont j'avais pratiqué plusieurs techniques il y a plusieurs années (serti,  sel, noué, batik, que j'affectionnais particulièrement ) .

   J'ai adapté ainsi cette expérience aux petits formats du mail art:


   -peinture  directe (sans serti, sans antifusant, sans fixation sur un chassis)
   -utilisation de pinceaux fins , sans trop d'eau- principe à moduler, toutefois,  car la dilution peur donner des effets intéressants.


Voici des photos de quelques réalisations, mélangées à des aquarelles sur papier.








lundi, juin 26, 2017

Champ fleuri

pour l'appel "campagne, champs de fleurs" d' Eléna Signori 

(Son blog ici  )


samedi, juin 24, 2017

Sur soie (1)

Pour 

                         (Peinture directe, aquarelle peu diluée, fixation au fer à repasser)



Les vers à soie

Les vers à soie murmurent dans le mûrier
ils ne mangent pas ces mûres blanches et molles
pleines d’un sucre qui ne fait pas d’alcool
les vers à soie qui sont patients et douillets
mastiquent les feuilles avec un bruit mouillé
ça les endort mais autour de leurs épaules
ils tissent un cocon rond aux deux pôles
à fil de bave, puis dorment rassurés
En le dévidant on tire un fil de soie
dont on fait pour une belle dame une robe
belle également qu’elle porte avec allure
Quand la dame meurt on enterre la soie
avec elle et on plante, sur sa tombe en octobre,
un mûrier où sans fin les vers à soie murmurent

Jacques Roubaud - Les animaux de tout le monde (Seghers)



L'oeil , "the eye"

Avec un petit sphinx à l'horizon , pour un des appels de Lutin 


     A partir d'une photo de l'oeuvre de Cyrille Corlays,"The eye", Siouville -Hague , Manche




                                                                    et   pour Gisèle, qui aime la mer 

lundi, juin 19, 2017

Un petit voyage

Amsterdam

Vue classique sur les canaux


sur le motif




et d'après carte postale



Dans le hall de l'hôtel, un beau bouquet



Petite nature morte (still life) 


Fenêtre sur cour: vue sur l'immeuble d'en face




Au restaurant "associé"








Promenade dans le centre

(Quartier des Libraires : Spui)



A l'aller comme au retour,


 goûter dans  le  Thalys



mercredi, juin 07, 2017

Suivez le fil

de l'actualité 
à
Deauville



Pour 
Dentelle bleue,
Fan de cinéma (lien ici)



...En attendant de composer quelque chose de plus élaboré, sur l'un des thèmes qu'elle a lancés:

                             boutons, fibres animales ou végétales, épices et aromates...

mardi, juin 06, 2017

Le MuMo...Quésaco?



Depuis le mercredi 31 mai, deux petits  groupes d'adhérents des amis des musées savent  répondre à cette question, grâce à Orane Robiolle:



    Qu'est-ce que le Mumo 2  ?

 C'est un  camion comme celui des forains, destiné à faire découvrir l'art contemporain  aux enfants, de façon à ce que tous, sur le territoire aient accès à une culture vivante.
    Conçu par Matali Crasset, il  se déploie -à l'arrêt- en largeur avec des bancs et de  petites tables favorisant les ateliers créatifs pour les enfants.



     A l'intérieur, un système d'accrochage ingénieux permet de montrer les collections des FRAC. Cette année, trois directeurs de  FRAC d'Ile-de France, de Caen et de Rouen ont joué au jeu surréaliste du "Cadavre exquis".

    La première oeuvre choisie, collage de Richard Fauguet  détournant une sculpture de Brancusi sur carte postale, a entraîné un second choix (photos de sculptures miniatures faites de poussières de Zim Taylor) et ainsi de suite jusqu'à la quatorzième oeuvre, suivie d'une vidéo.


     Un cliché de Sophie Ristelhueber pris dans le désert du Koweït - champ de poussières après la guerre du Golfe - inspiré par Marcel Duchamp via Man Ray renvoie, par son jeu de lignes, au plissage d'un hamac de Chloé Quenum.


                                  Une démarche ludique imprègne les oeuvres présentées:



- A gauche sur la table, ces objets de formes géométriques pensées par Bevis Martin &Charlie Youle qui partent de manuels scolaires des années 1950 à 1970 relatifs à la théorie des ensembles.
Mais il y a un intrus.
 Lequel et pourquoi?

- Ci-dessous, cette sorte de sculpture abstraite du designer Robert Stadler, composée d'ardoises , sur laquelle les jeunes visiteurs peuvent écrire,  comme des écoliers sur un tableau noir!
D'ailleurs, une main enfantine avait tracé ce  mot  à la craie blanche :"Arvoire".






Dans ce diptyque,  15 minutes before (2005); Eye view, 2005, (dessins au crayon rouge)
l'artiste -architecte, Jean-Pascal Flavien s'est amusé à insérer sa signature de manière inhabituelle:
                                                                   où donc ?



     Sous la houlette de l'animatrice, les participants se sont amusés comme de grands enfants à deviner quelles associations d'idées pouvaient bien relier les oeuvres: matériaux, graphisme, thèmes, références...

   Pas toujours évident, mais très stimulant!Vive l'imagination au  pouvoir!



vendredi, juin 02, 2017

Le défi d'un défilé





                         Le 19 mai 2017, pour inaugurer l'exposition "Coiffes toujours,  tu m'intéresses" au MBN, les créations des élèves  du lycée professionnel les Sapins de Coutances ont été portés  par de jeunes mannequins amateurs avec élégance .

       .
     

























 
     Sur un podium champêtre, défiler dans le foin en escarpins, ce défi a suscité de vifs applaudissements.
       .