Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, mars 30, 2010

Mains (2)


Pour la revue de Christian Alle,Nada zéro

dimanche, mars 28, 2010

Mains


Pour Réjean-François Côté, numéro d'avril de circulaire 132

mercredi, mars 24, 2010

A vélo

J'ai oublié de scanner
ma réponse à
Magda Lagerwerf (Pays-Bas)


le verso de l'enveloppe est décoré du vélo gris ci-dessus (linogravure sur papier de soie) .

dimanche, mars 21, 2010

"Visions de mon village", Eel River Crossing


EéL Cross River
en Acadie, ou plutôt:Eel River Crossing
tel est l'appel d'art postal de
Raymond Furlotte
à partir d'une photo

Voir l'envoi de Raymond Furlotte, et les photos de son chat, Hermès.

samedi, mars 20, 2010

Longtemps je me suis couché de bonne heure


Pour Michel Roussy:
Recto:collage:
-Pub/montreHermès+photo de la "chambre de tante Léonie", Musée Marcel Proust à Illiers -Combray
-au verso , le livre de Poche+"Nulla dies sine linea"(linogravure) devise que l'auteur de la Recherche a fait sienne .

Street art

Pour
Roswitag, une linogravure à la manière d'un pochoir pour
graffiti urbain

dimanche, mars 14, 2010

Vélo

pour Jean-Pierre Thomas, amateur de skates , pourtant ..................................................................

Baudelaire


Pour Nancy Scali, une enveloppe à l'effigie de Baudelaire, avec le timbre qu'elle a créé .

les hiboux, Baudelaire , Desnos

Pour Jacky Charmouan




,
 timbre Baudelaire créé par Nancy Scali+ décor personnel

Les hiboux

Sous les ifs noirs qui les abritent,
Les hiboux se tiennent rangés,
Ainsi que des dieux étrangers,
Dardant leur œil rouge. Ils méditent.

Sans remuer ils se tiendront
Jusqu'à l'heure mélancolique
Où, poussant le soleil oblique,
Les ténèbres s'établiront.

Leur attitude au sage enseigne
Qu'il faut en ce monde qu'il craigne
Le tumulte et le mouvement ;

L'homme ivre d'une ombre qui passe
Porte toujours le châtiment
D'avoir voulu changer de place.


Baudelaire, LXVII, les Fleurs du Mal
.......................................................................................................................................................................
Les hiboux

Ce sont les mères des hiboux
Qui désiraient chercher les poux
De leurs enfants, leurs petits choux,
En les tenant sur les genoux.
Leurs yeux d'or valent des bijoux
Leur bec est dur comme cailloux,
Ils sont doux comme des joujoux,
Mais aux hiboux point de genoux !
Votre histoire se passait où ?
Chez les Zoulous ? Les Andalous ?
Ou dans la cabane bambou ?
A Moscou ? Ou à Tombouctou ?
En Anjou ou dans le Poitou ?
Au Pérou ou chez les Mandchous ?
Hou ! Hou !
Pas du tout, c'était chez les fous.

Robert Desnos
.................................................................................................................................................................
Prêt à s'envoler.

lundi, mars 01, 2010