Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, février 28, 2017

Printemps en vue !



Enveloppes fleuries  


Pour J-P. Desvigne




Je suis allé au marché aux oiseaux

Et j'ai acheté des oiseaux
Pour toi
Mon amour
Je suis allé au marché aux fleurs
Et j'ai acheté des fleurs
Pour toi
mon amour
Je suis allé au marché à la ferraille
Et j'ai acheté des chaines
de lourdes chaines
Pour toi
Mon amour
Et puis je suis allé au marché aux esclaves
Et je t'ai cherchée
Mais je ne t'ai pas trouvée
mon amour.

Jacques Prévert (Paroles)


..................................................................................................................
Pour
Steven Rénald
Recto



Verso


Pour Kerosene

Recto


Verso




linogravure perso + un marque-page d'après une aquarelle de H-J Ym, peintre de la bouche

samedi, février 25, 2017

Patchwork



Pour
 Colette Geffroy

Patchwork de timbres perso ur le thème des 10 mots de la francophonie d'une année antérieure:

Visage, Rhizome, tact, toi, passerelle, jubilatoire, apprivoiser, apprivoiser, s'attabler, palabre.

lundi, février 20, 2017

Le facteur et les couleurs


  
  "Ce matin, le facteur des postes est venu sonner à ma porte. Je l'ai reçu amicalement. Le facteur est le bienvenu partout; on aime à voir son képi et sa boîte de cuir s'arrêter aux portes (...)
    Tous les amis qui sont loin m'envoient le facteur en ambassade." AlainPropos,1908, p. 46.





    S'il me restait, sur ma B.A.L  une face à peindre, je portraiturerais le facteur Roulin, à la manière de Vincent.

jeudi, février 09, 2017

Apparitions , disparitions

A vrai dire, le titre m'est venu à l'esprit une fois la série réalisée, l'impression  étant plus ou moins nette, à la limite de l'évanescence.
Ce sont les aléas -ou les charmes -de la gravure dans le cas présent,  sur  boîte de camembert ou de Pont-l'Evêque.

Réminiscences des romans de Charlotte et Emily Brontë:
 la pâleur de Jane Eyre, le fantôme de Catherine à la fenêtre. 

"Catherine Earnshaw, puisses-tu ne pas trouver le repos tant que je vivrai ! Tu dis que je t'ai tuée, hante-moi, alors ! Les victimes hantent leurs meurtriers, je crois. Je sais que des fantômes ont erré sur la terre. Sois toujours avec moi, prends n'importe quelle forme, rends-moi fou ! mais ne me laisse pas dans cet abîme où je ne puis te trouver. Oh ! Dieu ! c'est indicible ! je ne peux pas vivre sans ma vie ! je ne peux pas vivre sans mon âme !"
Emily Brontë, Les Hauts de Hurlevent 



Cette fois, je me souvenais que j’étais couché dans le cabinet de chêne et j’entendais distinctement les rafales de vent et la neige qui fouettait. J’entendais aussi le bruit agaçant at persistant de la branche de sapin, et je l’attribuais à sa véritable cause. Mais ce bruit m’exaspérait tellement que je résolus de le faire cesser, s’il y avait moyen ; et je m’imaginai que je me levais et que j’essayais d’ouvrir la croisée. La poignée était soudée dans la gâche : particularité que j’avais observée étant éveillé, mais que j’avais oubliée. «Il faut pourtant que je l’arrête!» murmurai-je. J’enfonçai le poing à travers la vitre et allongeai le bras en dehors pour saisir la branche importune ; mais, au lieu de la trouver, mes doigts se refermèrent sur les doigts d’une petite main froide comme la glace! L’intense horreur du cauchemaur m’envahit : J’essayai de retirer mon bras, mais la main s’y accrochait et une voix d’une mélancolie infinie sanglotait : « Laissez-moi entrer! laissez-moi entrez! — Qui êtes-vous?» demandai-je tout en continuant de lutter pour me dégager. «Catherine Linton», répondit la voix en tremblant (pourquoi pensais-je à Linton ? J’avais lu Earnshaw vingt fois pour Linton une fois). «Me voilà revenue à la maison : je m’étais perdue dans la lande!»


Lien ici  et là  

mardi, février 07, 2017

Mosaïque


Projet vu dans circulaire 132:


 Jean-Charles Boilevin
Internationale écrituriste
7 rue des abeilles 37 250 MontBazon



Envoyer 10 feuilles de papier 20x20 cm chacune.
Le choix de chacune est libre, mais les dix feuilles doivent être du même motif.
Motifs, impressions, écritures sont possibles, mais l'intérêt principal est le papier lui-même.
Chaque participant recevra un exemplaire contenant dix papiers différents.

Papier de soie noir + linogravures en jaune

..................................................................................................................................................................

Sur l'enveloppe, une mosaïque de papiers collés





lundi, février 06, 2017

"Un chat faisant la chattemite"

"C'était un chat vivant comme un dévot ermite,
Un chat faisant la chattemite,
Un saint homme de chat, bien fourré, gros et gras,
Arbitre expert sur tous les cas."




Le chat, la belette et le petit lapin 

Du palais d'un jeune Lapin
Dame Belette un beau matin
S'empara ; c'est une rusée.
Le Maître étant absent, ce lui fut chose aisée.
Elle porta chez lui ses pénates un jour
Qu'il était allé faire à l'Aurore sa cour,
Parmi le thym et la rosée.
Après qu'il eut brouté, trotté, fait tous ses tours,
Janot Lapin retourne aux souterrains séjours.
La Belette avait mis le nez à la fenêtre.
O Dieux hospitaliers, que vois-je ici paraître ?
Dit l'animal chassé du paternel logis :
O là, Madame la Belette,
Que l'on déloge sans trompette,
Ou je vais avertir tous les rats du pays.
La Dame au nez pointu répondit que la terre
Etait au premier occupant.
C'était un beau sujet de guerre
Qu'un logis où lui-même il n'entrait qu'en rampant.
Et quand ce serait un Royaume
Je voudrais bien savoir, dit-elle, quelle loi
En a pour toujours fait l'octroi
A Jean fils ou neveu de Pierre ou de Guillaume,
Plutôt qu'à Paul, plutôt qu'à moi.
Jean Lapin allégua la coutume et l'usage.
Ce sont, dit-il, leurs lois qui m'ont de ce logis
Rendu maître et seigneur, et qui de père en fils,
L'ont de Pierre à Simon, puis à moi Jean, transmis.
Le premier occupant est-ce une loi plus sage ?
- Or bien sans crier davantage,
Rapportons-nous, dit-elle, à Raminagrobis.
C'était un chat vivant comme un dévot ermite,
Un chat faisant la chattemite,
Un saint homme de chat, bien fourré, gros et gras,
Arbitre expert sur tous les cas.
Jean Lapin pour juge l'agrée.
Les voilà tous deux arrivés
Devant sa majesté fourrée.
Grippeminaud leur dit : Mes enfants, approchez,
Approchez, je suis sourd, les ans en sont la cause.
L'un et l'autre approcha ne craignant nulle chose.
Aussitôt qu'à portée il vit les contestants,
Grippeminaud le bon apôtre
Jetant des deux côtés la griffe en même temps,
Mit les plaideurs d'accord en croquant l'un et l'autre.
Ceci ressemble fort aux débats qu'ont parfois

Les petits souverains se rapportant aux rois.

La Fontaine (1621-1695)

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/chattemite/14935