Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, août 31, 2014

Arôme d'autrefois (3)

Un modèle



qui tient la pose



la pause-café!



Tu crois au marc de café
....
Tu crois au marc de café,
Aux présages, aux grands jeux :
Moi je ne crois qu’en tes grands yeux.

Tu crois aux contes de fées,
Aux jours néfastes, aux songes.
Moi je ne crois qu’en tes mensonges.

Tu crois en un vague Dieu,
En quelque saint spécial,
En tel Ave contre tel mal.

Je ne crois qu’aux heures bleues
Et roses que tu m’épanches
Dans la volupté des nuits blanches !

Et si profonde est ma foi
Envers tout ce que je crois
Que je ne vis plus que pour toi.

Paul Verlaine, Chansons pour elle

5 commentaires:

  1. C'est donc elle qui t'inspire ! Est ce un héritage cher à ton coeur dont le mouvement et le bruit sont encore dans ton souvenir ?
    Bravo Miss ! Suis contente de voir de visu :-) tes oeuvres gravées !!! J'admire ta dextérité !

    RépondreSupprimer
  2. Ce vieux moulin à café est un "héritage", avec en souvenirs des scènes d'enfance et une vieille maison.
    Maintenant que tu en parles, je revois très bien le mouvement de la main qui tournait la manivelle de ce moulin et la position adoptée pour le caler
    Ce qui est montré ici, c'est la plaque de lino, les oeuvres gravées étaient montrées sur les billet précédents. Tu remarqueras que l'impression se fait , tout à fait logiquement, à l'envers.
    Merci pour tes compliments

    RépondreSupprimer
  3. Je me suis mal exprimé. Bien-sûr la plaque de lino "gravée". Il faut un joli coup de main pour maîtriser le dessin, surtout l'écriture à l'envers. Probablement comme toujours, c'est en faisant sans relâche que la dextérité s'acquiert avec le temps. Mais le plaisir du résultat vaut la peine de tout ce travail.
    Ce qui est chouette ici c'est que ton dessin est un tendre souvenir gravé, non seulement dans ta mémoire.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis très sensible à ce que tu as écrit:"ton dessin est un tendre souvenir gravé, non seulement dans ta mémoire."

    RépondreSupprimer
  5. Ca mouline, ca mouline ! Ayant eu monsieur O pendant huit jours j'ai révisé mes classiques dont
    "Tourne, tourne, petit moulin
    Frappe frappe petite main" etc...
    Les plaques en bois me font penser à l'imagerie d'Epinal mais maintenant hélas tout se passe avec le numérique ou autre procédé d'impression moderne.

    RépondreSupprimer