Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, avril 13, 2015

La Célestina

au musée Picasso de Paris
Biographie ici 

(techniques de la gravure  ici
et là , avec des illustrations)
.................................................................................................................................
"L'oeuvre gravé de Picasso comporte plus de 2000 planches
réalisées dans les techniques les plus variées.(...) 
(...)parmi les techniques de l'impression en creux et à plat, l'eau forte et la lithographie tiennent une place prééminente.C'est que ces deux techniques semblent opposer le moins de résistance à l'exigence originelle du "dessin" chez Picasso, et par conséquent correspondre le mieux à la fluidité de son écriture."
Picasso, Ingo F. Walther, Taschen 


"Picasso est complètement à l'affût de nouvelles possibilités de transposition de ses idées plastiques. D'où le recours fréquent à des techniques mixtes d'impression, par exemple eau-forte et point sèche ou eau-forte et 
aquatinte."
(Ibidem )


'Une particularité de son oeuvre gravé 
est la reprise d'une technique tombée en désuétude, celle des réserves au sucre."
(Ibidem)


Au centre de la pièce du niveau 0 du musée , trône la presse dont se servait Picasso dans sa villa-atelier de 
La Californie, à Cannes 




L'oeuvre de Picasso est parcourue par  le thème de la prostitution , 
les demoiselles d'Avignon (1907),huile sur toile  précédée de nombreuses études  constituent 
aussi bien un manifeste de la peinture moderne qu'un tableau-phare sur ce sujet.

Les murs de cette pièce sont ornés de gravure développant ce  thème .

"la Célestine , toile de la période bleue du peintre peinte à Barcelone en 1904 s'y référait déjà,  par son titre.
En effet, dans la Célestina , Fernando de Royas, au XVème siècle, met en scène une figure devenue mythique de la littérature espagnole, tout à la fois entremetteuse, dévote et sorcière.

Le personnage peint par Picasso a également été dessiné, à la même date, en situation: 
dans un bar, dans la rue, ou en train de poser, tandis que  
347 gravures exécutées en 1968 serviront d'illustration en 1971  à une édition du texte de Rojas. 
....................................................................................................................................

Le procédé de la pointe sèche  est brièvement expliqué ici, avec une petite vidéo


..................................................................................
Note: photos personnelles à la lumière bougie, les photos au  au flash étant interdites interdites au musée Picasso

1 commentaire:

  1. Une technique que tu affectionnes !
    L'éclairage très particulière donne une jolie couleur sépia à tes photos.

    RépondreSupprimer