Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, mai 26, 2015

Etudes









8 commentaires:

  1. C'est super bien étudié. Bravo !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo ! J'aime bien le crayonné et la palette des teintes sur les deux premières séries, ainsi que le gaufré du papier (< l'eau du lavis ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'eau de l'aquarelle a effectivement frippé ( gauffré, dis-tu) le papier, ce qui pourrait apparaître comme un défaut.

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas le poème d'Apollinaire, mais associer mélancolie à ancolie est le moyen mnémotechnique qui me permet de retrouver le nom de cette fleur que j'ai tendance à laisser échapper

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Miss ! J'aime beaucoup toutes ces transformations et comme Marguerite une préférence pour le crayonné de la première série et une tendresse spéciale pour la femme fleur de l'avant dernière et bleue de la dernière.
    As-tu reçu mon envoi de carnets vides ?
    Belle journée à toi !

    RépondreSupprimer
  5. Merci Miss !
    J'aime beaucoup tes haïkus plein d'humour :-)
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  6. Voilà qui est stimulant pour qui aime les femmes...

    RépondreSupprimer