Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, février 15, 2007

l'important , c'est la rose , l'important

Je me souviens
de cette chanson de Gilbert Bécaud, inspirée du Petit Prince
"L'important, c'est la rose ..."
et de cette autre"Le petit Prince est revenu"qui donnait une suite heureuse au récit ...

Saint-Exupéry, Luc Estang,Points Seuil) chap Les relations humaines
"Je n'admire point les hommes de servir le courrier , mais je tiens au mythe du courrier parce qu'il forme de tels hommes " Carnets, p.51

"Sa grandeur, c'est de se sentir responsable .Responsable de lui, du courrier et des camarades qui espèrent. Il tient dans ses mains leur peine ou leur joie.Responsable de ce qui se bâtit de neuf, là-bas, chez les vivants, à quoi il doit participer.Responsable un peu du destin des hommes,dans la mesure de son travail...Etre homme, c'est précisément être responsable "Terre des Hommes p.54,55
Hommage au "bédouin sauveur du désert de Lybie"selon l'expressionde Luc Estang P.95
"Je ne me souviendrai jamais de ton visage .Tu es l'Homme et tu m'apparais avec le visage de tous les hommes à la fois .Tu ne nous a jamais dévisagés et déjà tu nous as reconnus .Tu es le frère bien-aimé .Et, à mon tour, je te reconnaîtrai dans tous les hommes "T.H. p.187
Je me souviens du disque "Le petit prince"(grand prix de l'Académie Charles Cros)
de la voix chaude et songeuse de Gérard Philippe
de celle de Georges Poujouly, fraîche, naïve et insistante ("S'il vous plaît,dessine -moi un mouton...)
de l'intonation sophistiquée de Sylvie Pelayo, rose capricieuse.("Aaahhh !je me réveille à peee ine ")
de l'expression lasse de l'allumeur de réverbères _Pierre larquey("C'est la consigne!")
de l'accent gouailleur ,bonhomme de Jacques Grello, le Renard "Je vais te confier un scret"
et du murmure d'outre-tombe de l'énigmatique serpent (Michel Roux)
.

2 commentaires:

  1. très beau saint exupéry!
    "Etre homme, c’est précisément être responsable. C’est connaitre la honte en face devant une misère qui ne semblait pas dépendre de soi. C’est être fier d’une victoire que les camarades ont remportée. C’est sentir en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde. "
    ma devise!

    RépondreSupprimer
  2. À propos du Petit Prince, on peut lire un récit au livre (en espagnol) Este Sol de la Infancia (écrit par Saiz de Marco). Son titre est «Ce n´est pas un mot ».

    CE N´ EST PAS UN MOT

    Ce matin j´ai rentré au temps, cours de franÇais, treize ans, quand Marie dit « Nous allons lire Le Petit Prince ». C´est un livre étrange, avec d´ émotions connues qu´ on ne peut pas exprimer. Chaque jour deux pages, mais maintenant c´ est impossible de s´ arrêter. J´ai besoin de le lire entier, donc je cherche au dictionnaire les mots que j´ ignore. Cependant « baobab » n´apparait pas. Je demande à Marie et elle me dit « ce n´est pas un mot franÇais, c´ est un arbre africain ».

    C´ est à cause des baobabs que le Petit Prince est venu à la Terre. Il avait besoin d´ un agneau qui mangeait les burgeons de baobabs, avant qu´ ils grandissaient et faisaient éclater son petit astre.

    Ce matin nous avons fait l´ essai. Ces singes s´ alertent entre eux quand ils voient un prédateur. Si celui qui attaque est un aigle, ils font un son pour que leurs compagnons se cachent aux arbustes ; si celui qui vient est un félin, ils font un son différent por leur dire qu´ ils doivent grimper à un arbre. Quelques zoologistes appelons « proto-mots » à ces sons. Et ce matin, quand le singe était près de notre poste d´ observation, je l´ ai écouté. Quand le singe a vu qu´ une lionne s´ approchait, il a ouvert ses lèvres et a dit clairement « baobab ».

    RépondreSupprimer