Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, février 16, 2007

contre les naufrageurs du vin


Quatrains de Khayyam, traduit du persan par Charles Grolleau , Mille et une nuits "Préférant les jouissances de l'éphémère aux vérités
érigées en dogmes , Omar Kayyam ( né en Perse, vers 1050 ,mort vers 1120_1135) était un homme qui regardait le ciel en face .
Au lieu de gémir sur le sort de l'humanité, il ne voulut lui souhaiter que l'ivresse et l'amour "

XI
Aujourd'hui refleurit la saison
de ma jeunesse :
J'ai le désir de ce vin d'où me vient toute joie.
Ne me blâme pas : même âpre il m'enchante;
Il est âpre parce qu'il a le goût
de ma vie .

XXXV
Bois du vin , car tu dormiras longtemps
sous l'argile
Sans un intime, un ami, un camarade, une femme.
Veille à ne jamais dire ce secret à personne:
Les tulipes fanées ne refleuriront jamais .

XXXVI
Bois du vin...c'est lui la vie éternelle,
C'est le trésor qui t'est resté des jours
De ta jeunesse
La saison des roses et du vin ,
et des compagnons ivres !
Sois heureux un instant, cet instant c'est ta vie .

XXXVII
J'ignore si Celui qui façonna mon être
M'a préparé une demeure dans le Ciel
Ou dans l'horrible Enfer;
Mais un peu de nourriture,une adorée et du vin
Sur le vert talus d'une plaine,
Cela, c'est de l'argent...Garde pour toi le Ciel
auquel tu fais crédit

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire