samedi, avril 21, 2007

Beau comme ....

"J'ai vu ses yeux de fougère s'ouvrir,le matin sur un monde où les battements d'ailes de l'espoir immense se distinguent à peine des autres bruits qui sont ceux de la terreur et,sur ce monde, je n'avais vu encore que des yeux se fermer "André Breton ,Nadja L .Poche P.129,130




"Beau comme la rencontre fortuite
sur une table de dissection
d'une machine à coudre
et
d'un parapluie"

Lautréamont

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Aequilibrium (2) A l'extérieur.

                                                             Rémi Le Guillois cherche à intriguer le spectateur,  à l'amener à se demand...