Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, septembre 25, 2017

Etre né coiffé

Etre né coiffé : avoir de la chance.



En l'occurence, ce sont les visiteurs et les habitués du musée de Bois-Jugan qui ont bien de la chance, avec cette exposition au titre humoristique "Coiffes toujours, tu m'intéresses!"

Elle rassemble, pour l'essentiel, les coiffes normandes collectionnées et restaurées par Madame Arlette Legallais-Poidvin, auxquelles s'ajoutent des pièces, vêtements ou tableaux de musées de la région.

(musée de Vire ou musée Quesnel-Morinière de Coutances)


Article de Ouest France . ici 




Les noms des coiffes, spécifique selon les localités, sont pleins de  poésie :

"Coiffe dite à pois " de Montebourg, "Volante" ou Grande volante" de Coutances, "Lys" d'Auderville, "Frégate à barbe" de la Haye-du-Puits,"Corvette" de Diélette, "Comète" de Sainte-Croix-Hague...



Les châles-tapis des Indes, les cachemires de la fin du XVIII ème  à la fin du XIX ème siècle nous font voyager.



Eh oui! de minces structures métalliques font tenir ces fines dentelles, ces rubans de tulle, petites merveilles de légèreté! 




Sur ce carré Hermès (20 ème siècle) prêté par le musée de Normandie de Vire, nous pouvons localiser les costumes et les coiffes portées au XIXème siècles dans les quatre départements normands.

Lien personnel ici /défilé de mode 


7 commentaires:

  1. Le nom des coiffes me fait penser à celui donné aux diverses mouches dont "la discrète" qui a donné son titre à un film avec Luchini et Judith Henry

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouche_(esth%C3%A9tique)

    RépondreSupprimer
  2. Tu ne donnes pas l'origine de l'expression "être né coiffé", tu la connais n'est-ce pas ?

    < https://fr.wikipedia.org/wiki/Coiffe_c%C3%A9phalique

    RépondreSupprimer
  3. Ces dentelles sont magnifiques, hier j'ai regardé la petite vitrine d'une couturière qui fait vente d'objets et ai remarqué que ceux-ci auraient bien besoin d'un dépoussiérage...
    "Les châles-tapis des Indes, les cachemires" ne recoupent-ils pas le même type d'objet ? J'ai un tapis de table hérité de ma tante qui tient tout à fait de celui qui est sous la coiffe au ruban bleu. J'y tiens beaucoup, d'autant que j'ai vu une photo de l'intérieur de Pierre Loti posant devant sa table avec un tel châle posé dessus

    RépondreSupprimer
  4. Carré Hermès Collier de Perle (CPCH), l'uniforme de la versaillaise, il me semble te l'avoir déjà dit
    (Je t'ai laissé un comm sous ton message défilé)
    Merci pour ta ravissante carte fleurie reçue avant mon départ pour le Rhône

    Bon séjour à toi où tu es à présent

    RépondreSupprimer
  5. Oh là là, j'ai failli rater cet article, comme cela aurait été dommage. Merci Marcelle de me donner à voir d'aussi beaux costumes ou d'aussi belles coiffes. Les coiffes bretonnes des Bigouden nous les connaissons tous plus ou moins, mais ces belles coiffes normandes très variées selon les différentes sous-régions ne laissent pas indifférentes, loin de là, surtout pour une fondue de dentelles, comme moi.
    Merci encore une fois pour le partage, c'est un régal de te suivre dans les expositions que tu visites. C'est un vrai bonheur, Merci

    RépondreSupprimer