Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, août 04, 2015

Jardin extraordinaire 1


Dans le  parc de sculptures de la fondation Gianadda



la silhouette mélancolique d'une 


Femme avec des lunettes de soleil 
de 
G. Segal
(1983)



côtoie
les  moutons mignons 

de F.X.C Lalanne (1983)


tandis qu'au loin
se trémoussent les 
baigneurs de Niki de Saint-Phalle

(Polyester peint et fibre de verre )


Lien personnel ici 

12 commentaires:

  1. Billet malicieux ! Coup de coeur tout particulier pour "la femme avec les lunettes de soleil" et le pas de danse que t'inspire Niki de Saint-Phalle.
    Et bien-sûr pour tes aquarelles !
    Combien de temps te faut-il pour croquer ainsi une scène ? Ou bien, tu les reprends peut être à la maison en t'inspirant d'une photo ?

    RépondreSupprimer
  2. Le temps?
    Entre trois quarts d'h et une heure pour un paysage assez fouillé de petit format.(plutôt une heure...quand j'ai le temps, ou plutôt, selon la patience de mon "accompagnateur" qui lit , pendant ce temps!)
    Un quart d'h ,20 minutes peut-être pour chacun des croquis aquarellés montrés ici.(j'en ai fait 3 dans ce jardin)

    En principe, je ne les retouche pas à la maison, car l'aquarelle doit garder sa fraîcheur et sa spontanéité, et la rapidité , justement , est gage de spontanéité , mais, il m'arrive de souligner légèrement à la plume certains contours, si je trouve que l'ensemble manque de caractère

    Oui, je fais parfois des aquarelles à la maison d'après les photos que j'ai prises, mais, toujours en me basant sur un croquis préalable (crayon ou plume )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La pose sur le banc et le pas de danse m'ont été inspirées par une rencontre.
      Pendant que je peignais, une dame s'est excusée avec humour de "perturber ma peinture" , s' excusant de s'installer sur le banc , comme elle le fait régulièrement depuis 20 ans , à côté de la dame aux lunettes de soleil, qu'elle trouvait, à force "mieux conservée qu'elle"!
      Son compagnon faisait des photos du duo , puis du groupe composé par Niki de Saint-Phalle.

      Bref, j'ai copié, et "forcé" mon accompagnateur à se plier encore à ces farfeluosités!

      Supprimer
    2. Si je ravive certaines couleurs, il ne faut pas que ce soit au détriment de la transparence et de la fraîcheur.
      Aquarelle 1: j'ai ajouté des coups de pinceau jaune-vert pour les herbes du fond
      Aquarelle 2: j'ai ajouté quelques accents rouges (station météo et maillot) et du vert foncé pour donner du volume au baigneur

      Supprimer
  3. Le temps semble s'être arrêté dans ce jardin... Est ce là que tu as trouvé ces magnifiques lotus qui te servent de bandeau sur ton blog number one ?
    Ton habillement sobre (robe bain de soleil noire, bob beige) s'intègre bien dans les scènes sans les dénaturer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      non, le lotus a été photographié dans le jardin botanique de Genève (A suivre)

      Supprimer
  4. Tes aquarelles ont l'intention d'accentuer ce que tu veux mettre en exergue. C'est plus difficile à rendre avec une photo d'autant que l'on ne maîtrise pas alors ce qui entre dans la composition. Mais c'est difficile de faire oeuvre totale de création, photographier est plus aisé car, si elle convient, la mise en scène est faite, reste seulement à cadrer....

    RépondreSupprimer
  5. Ah c'est clair que photographier est plus aisé comme le souligne Lucie. C'est clair aussi que réussir a attraper une belle lumière est un bonheur. Mais cette alchimie entre l'aquarelliste ou le peintre et le paysage est bien supérieur. Une alchimie qui passe par le mouvement de la main, unique comme l’exécutant, comme celui d'une écriture.
    La photographie est oeuvre de paresseux (se) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "oeuvre de paresseux (se) " tu exagères!
      En tout cas, il faut savoir maîtriser la technique , pour la lumière

      Supprimer
  6. Merci pour tes explications techniques, Miss !!!

    RépondreSupprimer
  7. Je n'opposerai pas aquarelle et photographie, même si j'aime énormément ces interprétations, entre autre, la baigneuse de Niki de Saint-Phalle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne les oppose pas non plus (non pas à propos de mes photos) mais à propos des photographes qui en maîtrisent la technique et qui en font un art (Ex: Fifi et Lucie)

      Supprimer